Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le 29 janvier dernier, j’ai reçu à ma permanence des commerçants du Cambrésis qui souhaitaient m’alerter sur leur situation préoccupante : choc du COVID, crise économique et inflation ou encore augmentation des charges, ils sont nombreux à ne plus pouvoir faire face.

Depuis, je me suis mobilisé à de nombreuses reprises : j’ai écrit au ministre de l’Economie et des Finances et j’ai posé une question écrite au Gouvernement.

Aujourd’hui, dans la continuité de mon action depuis plusieurs semaines, j’ai souhaité intervenir dans l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale afin d’interroger la ministre déléguée au Commerce sur les nombreuses fermetures de commerces et d’entreprises qui ne peuvent pas, dans un contexte économique difficile, faire face aux nombreuses augmentations des charges alors que la période de remboursement des PGE a débuté.

De même, j’ai souhaité alerté le Gouvernement sur les conséquences du non remboursement d’un Prêt Garanti pour l’État.

« Face à l’ampleur du défi du remboursement du PGE, des actions supplémentaires semblent nécessaires pour éviter une vague de faillites qui pourrait affaiblir durablement notre tissu économique local et le dynamisme de notre ruralité ».