Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Aujourd’hui, dans l’Eure, deux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire ont perdu la vie et trois autres blessés lors d’une effroyable attaque armée visant à libérer un détenu mis en examen pour homicide volontaire et trafic de stupéfiants lors d’un transport.

La violence extrême de cette attaque en dit long sur l’état de notre société et rappelle combien les agents pénitenciers sont exposés tous les jours aux dangers les plus extrêmes.

Toutes mes pensées vont aux familles et proches des victimes.

La Gendarmerie nationale s’active pour retrouver les assaillants : espérons qu’elle y parvienne rapidement.