Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Je suis intervenu hier en commission du Développement durable et de l’aménagement du territoire à l’Assemblée Nationale afin d’alerter sur un réel enjeu de santé public : les polluants éternels (PFAS), ces substances chimiques (présentes notamment dans les emballages au contact de denrées alimentaires) se retrouvent dans l’air, le sol, l’eau mais aussi dans les corps humains.

Nombreux sont les Français qui ont des taux de présence de ces substances anormalement élevé.

Il faut prendre des mesures urgentes et efficaces et aller plus loin que le plan d’action PFAS 2023-2027 du ministère de la Transition Écologique.

Un travail doit être mené auprès des industriels afin d’identifier une transition et des solutions réalistes.